Mon carnet de lecture 2 – lire pour s’entraîner

Pour que mes élèves s’entraînent à la lecture, le soir, je leur ai confectionné ce second carnet de lecture syllabée et je l’ai simplifié par rapport à mes fichiers de lecture. Ils sont à lire en complément des lecture de syllabes.
Un jour les syllabes, un autre dans le carnet en fonction de l’avancée de l’étude du code.

La quantité réduite, permet  de lire régulièrement, avec plaisir et sur cela j’insiste. Si l’enfant a oublié, simplement le lui rappeler et y revenir ensuite. Lire la suite

Cartes à choix – Syllabes Taoki

Je vous partage un jeu que mes élèves ont utilisé pendant l’année.
Je viens de le mettre à jour, compléter et enrichir.
La progression de sons suit la progression de la méthode Taoki que je n’utilise plus.
J’ai utilisé des photos et la police  dys pour l’adapter à mes besoins, mes recherches, mes constats et à mes envies.
Je ne le dirai jamais assez l’importance de la photo par rapport à la carte et à l’image pour éviter la double tâche.
Vous trouverez ce genre de cartes sur la toile sur beaucoup de blogs.
Moi, ce sont mes chères Crevette et Midoca qui m’ont inspirée. Merci les filles !

Cartes à Tâche sur les syllabes

Lecture de mots et de phrases Taoki

r l o é

Vu le réel succès de cette activité et l’arrivée des tablettes en classe, je poursuis
la série avec les mots et les phrases de Taoki.
Ces séances vont être ritualisées en collectif mais je vais aussi chercher
d’autres exercices associés pour utiliser les tablettes.
Si vous avez une idée, n’hésitez pas !

Les fonds des cartes viennent d’ici !     

Roues de l’alphabet

Il y a déjà un long bout de temps, j’avais repéré cette image.

En faisant du rangement, je l’ai retrouvée.

Quatre roues sont nées. (vont naître)
L’une avec les dessins dans l’ordre alphabétique, l’autre dans le désordre, la troisième à l’aide
des dessins Taoki et 
la quatrième à l’aide des Alphas. 

La roue de l'alphabet - jeu -Taoki

 Grâce à Lilipomme  que je remercie, je peux vous mettre ce lien vers
une autre version 
chez  dont  je ne connaissais pas la roue !