Carte mentale sur la ponctuation

Voici une carte mentale réalisée avec mon fils, au départ de ses cours.

Je l’ai réalisée avec power-point parce mon ordinateur a un problème de disque dur et certains programmes ne fonctionnent plus très bien !

Nous avons relevé les éléments importants, nous les avons surlignés et puis nous avons choisi les exemples qui parlaient le mieux à mon fils. La carte lui a tellement parlé qu’il a réalisé ses exercices sans l’utiliser !

La construction de cette synthèse a bien structuré les différents éléments en les enregistrant dans sa mémoire.

Je partage rarement mes cartes car je pense que c’est un outil à construire avec la personne qui doit l’utiliser. Mais dans ce cas, un autre ado, l’a utilisée et l’a très appréciée… Donc, comme une fois n’est pas coutume et qu’elle pourrait vous être utile, la voici !

Elle a donc été construite au départ du cours et pour cette raison, je vous la partage en version modifiable car elle est peut-être trop simplifiée et des termes ramènent mon fils à ses connaissances et des exemples utilisés.

Je vous adresse une demande. Si vous l’utilisez, pourriez-vous me dire ce que vous avez changé et comment elle a aidé votre enfant ?

En vous remerciant.

PDF  Version modifiable


2 réflexions au sujet de « Carte mentale sur la ponctuation »

  • 11/05/2017 à 21:40
    Permalink

    Claudine Jeudi 3 Mars 2016 à 23:55
    Dans la grande majorité des cas, la phrase exclamative contient un mot exclamatif de nature adverbiale (comme, combien, que, etc.) ou déterminative (quel, que de, combien de, etc.). Ce mot exclamatif figure le plus souvent en début de phrase et la phrase se termine généralement par un point d’exclamation. Notons enfin que la phrase exclamative peut être verbale ou non.

    Comme elle a ri quand on lui a appris ce qui était arrivé !
    Combien j’aime le chant du vent dans les arbres !
    Que l’on admire les musiciens !
    Ce que je voudrais retrouver ma jeunesse d’antan !
    Quelle peur il m’a faite en entrant sans bruit !
    Que de fois ne t’ai-je appelé dans le silence de la nuit !
    Quelle idée !

    VAL 10 Vendredi 4 Mars 2016 à 21:12
    Chez nous en France, et en primaire, nous enseignons que la phrase exclamative se termine par un point d’exclamation et qu’elle exprime un sentiment ou une émotion, sans qu’il y ait forcément de mot exclamatif.

    Claudine Jeudi 3 Mars 2016 à 23:57
    Le point-virgule « sépare deux parties importantes »: j’aimerais comprendre ce que cela signifie parce que rien dans les règles usuelles ne ressemble à ça.

    Dys é moi Zazou Vendredi 4 Mars 2016 à 09:27
    J’en prends note. Merci!
    Je vous invite à nous faire une proposition.
    La carte est modifiable!

    VAL 10 Vendredi 4 Mars 2016 à 21:22
    Par « parties importantes » moi j’entends « propositions ». Le point-virgule sépare deux propositions …

    Claudine Vendredi 4 Mars 2016 à 00:01
    Au Québec, la notion de complément circonstanciel se nomme complément de phrase parce que le groupe qu’on détache à l’aide de la virgule est effaçable, se place en début ET en fin de phrase et s’encadre par C’EST… QUE.

    VAL 10 Vendredi 4 Mars 2016 à 21:29
    Très intéressant Claudine !

    Dgedie Samedi 5 Mars 2016 à 21:39
    Alors, de mon côté, j ai du mal à faire des cartes mentales avec mes loulous, car, comme tu le dis dans ton article, elles doivent être construites avec chaque enfant. Mais j arrive à en réaliser avec les élèves d APC. Merci donc pour le partage

    Dys é moi Zazou Samedi 5 Mars 2016 à 21:48
    Val10 m’a fait des suggestions très intéressantes.
    Je vais la partager. Merci Dgédie. Merci encore Val10.

    Répondre
  • 02/10/2017 à 20:04
    Permalink

    Merci pour cette carte modifiable. C’est exactement ce que je cherchais pour mes CE1-CE2.

    Répondre

Laisser un commentaire